• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les premières lignes de mon blog

À 27 ans, lorsqu’on est célibataire, sans enfant, sans problème d’argent, et que tous nos amis fondent une famille, on s’ennuie un peu. Cela faisait un bout de temps que je me cherchais clairement une activité, ne serait-ce qu’un hobby journalier. J’ai alors décidé de voyager. Après avoir parcouru l’Europe, en quelques années je projetais de découvrir l’Afrique. Puis un soir, en attendant que le servicederemplacement toiture Sherbrookefinisse son travail, j’ai raconté mes périples à un ami. Et là, il me dit qu’elles sont dignes d’une « publication touristique ». Je me suis dit pourquoi je ne partagerais pas la beauté du monde avec le monde ? Je n’allais pas publier un livre, donc, j’ai opté pour le blog. Mais, souhaiter est une chose, la réaliser en est une autre. 

Un blog ? Mais comment ?

J’étais actif sur internet, oui. Je maîtrisais assez bien les bases notamment les réseaux sociaux, les services commerciaux, et quelques recherches par-ci par-là, mais pas les blogs. J’ignorais complètement ce qu’était un blog, et comment s’y prendre, jusqu’à récemment.  Après les mots-clés « créer son blog » sur ma barre de recherche, une panoplie de sites est apparu. Comment choisir le bon site pour créer son blog ? Il faut prendre en compte l’interface, les fonctionnalités, et bien sûr la facilité de manipulation. C’étaient des détails cruciaux. L’inscription est standard, quant au choix du site, il m’a fallu 3 jours pour me décider pour de bon. Étape suivante, le contenu. J’avais de belles photos prises lors de mes voyages. Pour les articles, j’écrivais exactement comme je le racontais et mes lecteurs appréciaient. Quoique, ils n’étaient qu’une dizaine et étaient des personnes de mon entourage.  

Être blogueur

10 personnes sur les statistiques, il n’y a rien de positif dans cela. J’ai donc eu quelques tuyaux sur les techniques d’amélioration. Booster les réseaux sociaux, référencer les textes, etc. Mais cela s’avérait être compliqué. Il est difficile de se faire une place alors que les blogs touristiques remplissent la toile, surtout quand on ne peut pas mettre à jour son contenu tous les jours. Le blog devenait carrément mon second métier. Je suis devenu photographe, écrivain… Un hobby bien complet, tout ce qu’il me fallait. J’avais plus de goût à voyager, hâte de partager mes aventures. Je partais même le week-end. Voir l’évolution pas à pas, passer de 10 lecteurs à 50, puis à 100, c’était réjouissant. Malgré ces rudes étapes à passer, mon blog est devenu ma passion.

 

The author:

author

Donald c’était l’étrange élève du primaire, le garçon qui faisait toujours de drôles de blagues et c’est resté un trait distinctif de son caractère. Jeune homme à l’humour grinçant, il a non seulement un côté givré mais aussi un côté santé et c’est ce blogue qui le représente. Car oui, ses contenus sont souvent très rigoureux et bien construit. Son dada, nous raconter des histoires sur sa vie au quotidien. Son rêve : faire le tour du monde…rien de moins!