• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Notre nouveau logement

Notre nouveau logement - Donald Morrison

C’était décevant, mais ce n’était pas la fin du monde.  Le logement était très beau, après tout ; celle qui avait habité là avant nous a fait un travail excellent de peinture, et les couleurs de chaque pièce me plaisaient.  En plus, c’était un endroit qui était bien situé dans la ville, et le logement était grand et bien éclairé.

Le seul hic ? La fenêtre de la porte arrière était brisée.  L’histoire est assez cocasse, mais en attendant, nous devions chercher un endroit pour acheter une porte et fenetre Longueuil.  Nous ne savions pas encore si nous pouvions remplacer que la fenêtre, ou si nous devions acheter une toute nouvelle porte.

Alors, nous avions fait ce que nous avions cru être la meilleure chose à faire : nous avions démonté la porte au complet, et nous l’avions traînée du troisième étage au premier, là où il y avait une petite quincaillerie, pour trouver ce qui nous fallait.  Par contre, les employés du magasin nous ont fait ressortir très rapidement.  Non seulement, la place était très petite et notre porte encombrait le peu d’espace disponible, mais nous n’étions pas du tout à la bonne place.  Ensuite, ils nous ont expliqué que la fenêtre se remplace très, très facilement et que nous n’étions pas obligées de payer la porte au complet.

Alors, nous avions laissé la fenêtre dehors pendant que nous avons rapporté le reste de la porte – qui était maintenant beaucoup plus léger – en haut, au troisième.  Nous l’avons replacé sur ses gonds et en descendant, nous avions eu toute une surprise : quelqu’un avait volé la fenêtre !  Et oui, quelqu’un était parti avec la fenêtre brisée.  Alors, nous avions fait le voyage jusqu’à la grande quincaillerie la plus proche pour expliquer ce que nous avions besoin et nous avions réussi à remplacer notre fenêtre sans problèmes.

Mais, qu’est-il arrivé pour avoir eu besoin de remplacer la fenêtre ?  Celle qui habitait là avant nous est retournée chez elle un soir, saoule, et elle cherchait sa clé.  N’ayant pas trouvé, elle a demandé au jeune homme qui était avec elle de briser la fenêtre pour entrer en débarrant la poignée de la porte.  Plus tard, elle avait retrouvé sa clé – elle l’avait oubliée chez elle avant de partir.

Ne vous inquiétez pas : elle nous a remboursé la somme pour l’achat de la nouvelle fenêtre.  Je ne l’aurais pas laissé passer, celle-là !

 

The author:

author

Donald c’était l’étrange élève du primaire, le garçon qui faisait toujours de drôles de blagues et c’est resté un trait distinctif de son caractère. Jeune homme à l’humour grinçant, il a non seulement un côté givré mais aussi un côté santé et c’est ce blogue qui le représente. Car oui, ses contenus sont souvent très rigoureux et bien construit. Son dada, nous raconter des histoires sur sa vie au quotidien. Son rêve : faire le tour du monde…rien de moins!