• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Pas toujours facile d’être un homme

Pas toujours facile d’être un homme - Donald Morrison

Bon, je vous entends dire, ‘qu’est-ce qu’il a à se plaindre. C’est encore plus compliqué d’être une femme’. Peut-être, je n’en sais rien. Mais il y a de ces matins où je partirais de la maison sans me raser, sans me coiffer. C’est surtout le rasage qui me dérange le plus. Puisque je travaille dans le public, je me dois d’être toujours rasé de très près. Ma femme bien entendu, ne comprend pas mon point de vue. Elle n’a pas idée de ce que ça implique parce que d’avoir à se raser à tous les jours. Évidemment, depuis qu’elle a eu recours à des séances d’epilation, elle a réglé tous problèmes de pilosité. Et ce, même si elle n’avait vraiment pas grand-chose à faire enlever. Souvent je me dis que s’il existait une crème ou une lotion qui ferait en sorte que plus aucun poil ne pousserait sur mon visage, je serais acheteur sans hésiter une seule seconde. Mais bon, en même temps, le fait d’avoir de la barbe me permet de changer de style de temps à autre, un peu comme ma femme le fait en changeant sa coiffure ou sa couleur. Dans le fond, si je suis honnête ce matin, peut-être que je me suis juste levé du mauvais pied. Comme se plaît à me dire ma charmante épouse, il y a des matins où je suis juste… de mauvais poil !!!

 

The author:

author

Donald c’était l’étrange élève du primaire, le garçon qui faisait toujours de drôles de blagues et c’est resté un trait distinctif de son caractère. Jeune homme à l’humour grinçant, il a non seulement un côté givré mais aussi un côté santé et c’est ce blogue qui le représente. Car oui, ses contenus sont souvent très rigoureux et bien construit. Son dada, nous raconter des histoires sur sa vie au quotidien. Son rêve : faire le tour du monde…rien de moins!