• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Soirée de vernissage

Soirée de vernissage - Donald Morrison

J’avais été invité par des amis au vernissage d’un artiste, que je ne connaissais pas avant d’aller voir ses œuvres. Je m’étais préparé pour cette soirée. J’avais sorti une montre que je ne mettais que dans les grandes occasions. Son mécanisme était d’une précision exceptionnelle. C’était un cadeau que ma mère m’avait fait quand j’étais parti de la maison familiale. J’avais passé une chemise en lin, beige, que j’avais toutes les peines du monde à repasser correctement. Une amie, Lucie, m’avait recommandé de mettre dessus un produit d’aide au repassage. L’amidon contenu dans le spray permettait à mes chemises en lin de ne pas se froisser de nouveau, une fois que je les avais sur le dos. J’ai toujours été très attentif à ce que je portais et à mon apparence. J’ai même eu à suivre un traitement acné, récemment, qui m’avait redonné une magnifique peau.

Mes amis étaient tous des connaisseurs en matière d’art, contrairement à moi. Mon intérêt se porte plutôt sur la mode, la décoration d’intérieur et la cuisine. Comme je suis très gourmand, j’apprécie de préparer des repas, à mes amis et ma famille, qui sortent de l’ordinaire. Je repensais, en serrant le nœud de ma cravate, à la bisque de homard que ma grand-mère faisait, aux tourtes de ma tante Alice, aux beignets de mon père, sucrés et voluptueux. Ma spécialité est la cuisson de la viande rouge et la préparation des sauces et des légumes qui l’accompagne. J’aime faire des pommes de terre sautées à la graisse de canard et persillées en accompagnement d’une pièce de bœuf.

Alors que je terminais de mettre ma cravate, je jugeais de l’effet qu’elle produisait. Je trouvais, finalement, que c’était trop strict. Je mis un foulard dans les tons orangés, pour me donner un teint plus frais. Mettre de telles couleurs près du visage est excellent. J’avais remarqué que Miranda mettait souvent un rose fuchsia et que ce ton lui donnait un visage frais. Après avoir limé et poli mes ongles, je vérifiais l’état de mes chaussures, et je constatais que je devais les cirer. Le cuir brun était un peu usé, ce qui donnait de l’authenticité à cette paire de chaussures. Je passais dessus un produit qui les entretenait en nourrissant le cuir en profondeur. De plus, ce soin les imperméabilisait. En me regardant dans le miroir, avant de sortir, je vis que la couleur de mon pantalon était accordée à la perfection avec mes chaussures, un détail que je n’avais pas calculé.

 

The author:

author

Donald c’était l’étrange élève du primaire, le garçon qui faisait toujours de drôles de blagues et c’est resté un trait distinctif de son caractère. Jeune homme à l’humour grinçant, il a non seulement un côté givré mais aussi un côté santé et c’est ce blogue qui le représente. Car oui, ses contenus sont souvent très rigoureux et bien construit. Son dada, nous raconter des histoires sur sa vie au quotidien. Son rêve : faire le tour du monde…rien de moins!